Histoire du hammam

Le hammam a évolué à partir des thermes romains. Des vestiges archéologiques attestent de leur existence dès les Omeyyades. Le premier établissement public connu est celui de Bassora, en Irak.
Comme les thermes romains, Le bain marocain est un bain historique, qui est né pendant l’Empire romain, et est devenu l’une des coutumes et traditions utilisées au Maroc, et ressemble dans une large mesure aux stations thermales à l’heure actuelle, et c’est une partie vitale du style de vie maghrébin, car les Marocains le fréquentent chaque semaine afin de profiter de ses bienfaits.
Son importance sociale tourne autour des rencontres des femmes, de la préparation des mariées avant le mariage.

Un hammam est constitué d’au moins quatre pièces : al-maslakh, l’entrée et le vestiaire ; bārid, la première pièce de baignade, non chauffée ; wastānī, la deuxième salle de baignade, modérément chauffée ; et ḥarāra, la troisième pièce de baignade, complètement chauffée et fonctionne d’avantages comme un sauna, en commençant à nettoyer le corps avec de l’eau tiède, puis par un processus de massage avec le fabuleux savon noir à base d’huile d’olive, de nettoyage et d’exfoliation pour éliminer les toxines de la peau, se sentir frais, détendu et avoir une peau douce comme la peau des enfants.

Bienfaits du Hammam

  • Nettoyer le corps.
  • Aromathérapie.
  • Détoxifier la peau.
  • Augmentation de la circulation sanguine.
  • Lisser et purifier la peau.
  • Stimuler le système immunitaire.
  • Détendre et soulager le stress.
  • Détendre les muscles fatigués.
  • Éliminer la couche de cellules mortes de la peau.
  • Réduire la cellulite.
X